Sylvia Karle Marquet

Sylvia Karle-Marquet ou le paradoxe du peintre “Vous savez, c’est la dame qui peint les animaux habillés !”disent les gens, toujours expéditifs. Sylvia Karle-Marquet est beaucoup plus que cela. Certes, avec ses yeux rieurs, sa franche gaieté, son goût d’appréhender la vie du bon côté, on pourrait croire que tout lui est facile, et d’abord son art. La vérité est différente. Bien sûr, cette peinture ne se fait pas comme ça.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>